contact card X
fr de Customer access Call us Documentation

menu

Générateur d'économies

Institut Paul Bocuse : économies d’énergie & confort, la recette du bonheur.

Economie d'énergie

APPRENDRE A RÊVER EN GRAND, c’est la promesse faite par 2 hommes d’exception Monsieur Paul BOCUSE et Monsieur Gérard PELISSON, lorsqu’ils créent en 1990 à Ecully (69), la première grande école internationale de management des arts culinaires, de l’hôtellerie et de la restauration. Si leur vie est l’incarnation même de cette phrase, leurs étudiants et leurs étudiantes en sont le prolongement.
Souvenez-vous de nos deux entrepreneurs clients, Valérie et Daniel qui ont récemment réalisé leur rêve en ouvrant la micro-boulangerie Cassava à la Réunion adossé à la technologie d’optimisation RSW. Sachez que ce sont deux anciens étudiants de l’Institut ! Comme eux, près de 1200 étudiants viennent du monde entier pour étudier à l’école de l’excellence. Et certains logent à la résidence étudiante le Clipper.
C’est de cette résidence que Matthieu CHEVRIER, Responsable technique de l’Institut, nous relate la démarche d’optimisation électrique.

Où se nichent les économies d’énergie : eau chaude sanitaire ou chauffage électrique ?

En 2018, nous souhaitions identifier les potentiels d’économies d’énergie. Initialement nous pensions agir sur les ballons d’eau chaude sanitaire des 114 chambres de la résidence étudiante le Clipper. Après une étude de faisabilité RSW nous informe que les ballons d’eau chaude ne peuvent pas, techniquement, être pilotés.
En revanche, ils mettent en évidence un autre potentiel d’économie d’énergie : le chauffage. Notre installation n’était pas efficiente et nous enregistrions des consommations anarchiques sans lien avec les conditions climatiques, doublées d’un ressenti d’inconfort par les étudiants et étudiantes. Devenus conscients du gaspillage d’électricité que nous générions, nous avons suivi les conseils de RSW.
Au lieu de gérer l’eau chaude sanitaire nous piloterons le chauffage électrique des 114 chambres.

Confort & économies travaillent ensemble.

Une journée classique au Clipper ce sont 3 grands moments de vie : réveil matinal à la Résidence, départ pour les salles de cours et enfin retour à la Résidence pour la nuit.
Malgré ces 3 grandes périodes clairement identifiées le chauffage fonctionnait en continu et explosait lors des périodes de grand froid. Enfin les étudiants se plaignaient régulièrement d’inconfort (sensation de froid ou de chaud).

1/ avant 2019, la courbe de charge n’épousait pas le cycle d’occupation de la résidence.

Les consommations ne sont pas pilotées. elles ne montrent pas de prise en compte des moments de vie du Clipper.
(conditions climatiques : Tmin -1,1°C ; Tmax 4,7°C ; précip. 1,0 mm ; ensol. 04:00 et 383W/m² ; vent 19,3 km/h)

Courant 2019 nous remplaçons le système de régulation thermostatique existant. Un Optimiseur avec sonde extérieure et programmateur hebdomadaire-calendaire est installé. Pour éviter de gros travaux tous les autres organes du chauffage sont conservés. L’Optiwatteur est programmé avec 3 fonctions à assurer simultanément :

  • gérer la quantité de chauffage en fonction de la température extérieure
  • gérer les périodes d’occupation et d’inoccupation
  • optimiser de manière tarifaire le contrat du fournisseur d’énergie électrique

2/ depuis 2019, l’optimisation tient compte des justes besoins du Clipper et du confort de ses étudiant.e.s.

La courbe de charge de janvier 2020 illustre les horaires de programmation : inoccupation-occupation, mode réduit-confort, hors-gel en périodes de vacances scolaires.
(conditions climatiques similaires à la courbe 2019).

L’émulsion du confort et des économies produit des résultats.

Les économies comparatives réalisées sur 24h sont de 534 kWh, soit près de 22,5% d’économies d’énergie, en apportant en prime le confort aux usagers.

Comparaison sur 2 journées aux conditions climatiques similaires, janvier 2019 et janvier 2020.

Et le bilan sur une année complète ….

Telle une petite alchimie culinaire, la combinaison d’ingrédients de plus en plus sophistiqués produit un résultat très significatif : – 7 342 kWh sur la période hiver 2019-2020. Le gain 2019 vs 2020 est de 13.05%.
En simultané, le levier de l’optimisation tarifaire permet de passer de 245 kW à 145 kW, soit 100 kW de gains sur la puissance souscrite.

Période20192020
Consommation58 194 kWh50 852 kWh
Sans RSW Avec RSW

Le bonus de la collaboration c’est aussi notre télésuivi. C’est un parfait outil de contrôle des dérives et de collecte de nos données. Entre le confort des chambres, celui des espaces communs, il est essentiel que ce lieu de vie et de partage apporte du bien être aux étudiantes et étudiants.

Je sais que je peux compter sur Alexis et Anthony de chez RSW, si quelque chose dysfonctionne, ils m’appellent immédiatement et interviennent dans la foulée. C’est un aspect important de notre partenariat : l’implication de RSW, sa réactivité et sa capacité à proposer des solutions pour nous permettre de nous adapter en toutes circonstances. Pour moi c’est une sérénité et une sécurité.

Matthieu CHEVRIER

Responsable Technique Institut Paul Bocuse

Référence des automates


Découvrez plus d'articles sur ce sujet

Comment économiser de l’électricité en cuisine en optimisant la ventilation avec l’Air Kontrol Système ?

9 September 2021

Nous avons conçu une solution innovante pour vous permettre de réaliser jusqu’à 50% d’économies d’énergie annuelles sur ...

Economie d'énergie

L’AKS : les résultats en courbes et en euros sur le poste CUISINE

9 September 2021

30% de la facture des cuisines est liée à la ventilation, découvrons les résultats concrets, en courbes et en euros ...

Economie d'énergie

Optimiser sa consommation électrique en entreprise : interview de la boulangerie Cassava à La Réunion

7 April 2021

A la Réunion une micro boulangerie engagée : un compteur 36 kVA optimisé pour pouvoir lancer l'activité...

Economie d'énergie